Emploi

Si le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A s’est replié en 2016, celui des catégories A, B et C a légèrement augmenté. Le chômage de longue durée a reculé de 1,1 %. Les tendances sont restées similaires en janvier et février 2017, le chômage évoluant plus favorablement dans la région qu’au niveau national. L’emploi des cadres a été dynamique en 2016 (+ 12 %) et devrait rester bien orienté en 2017. L’emploi intérimaire a progressé de 5,4 % l’année dernière, les mois de janvier et février 2017 confirmant cette tendance à la hausse.

 

DEMANDEURS D'EMPLOI

Repli du chômage de catégorie A en 2016.
A fin décembre 2016, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi en catégorie A était inférieur de 3,3 % à l’année précédente (- 3,0 % en France métropolitaine). Les inscrits en catégories A, B et C étaient en revanche légèrement plus nombreux (+ 0,1 % sur un an). En janvier et février 2017, les évolutions sur trois mois ont été favorables pour la catégorie A malgré une hausse pour les personnes de 50 ans ou plus. Le nombre de demandeurs d’emploi de catégories A, B et C a légèrement augmenté. Dans les deux cas, les tendances ont été meilleures en Auvergne-Rhône-Alpes qu’au niveau national. 

N.B. : Différents facteurs peuvent affecter les données : modification du suivi des demandeurs d’emploi, comportements d’inscription…

 

EMPLOI INTÉRIMAIRE

L’emploi intérimaire toujours en hausse.
En 2016, les effectifs intérimaires d’Auvergne-Rhône-Alpes ont augmenté de 5,4 % (contre + 6,7 % dans l’ensemble du pays). A partir du mois d’octobre, le rythme de hausse a été plus soutenu dans la région qu’au niveau national. Cette tendance s’est poursuivie en janvier 2017, avec + 9,7 % en Auvergne-Rhône-Alpes et + 8,0 % en France (sur un an). Tous les secteurs d’activité sont restés bien orientés lors de ce dernier mois, de + 22,6 % dans le BTP à + 3,7 % dans le commerce. Toutes les qualifications ont également progressé, en particulier les ouvriers qualifiés (+ 15,5 %) et juillet les cadres et professions intermédiaires (+ 11,9 %).