Retards de règlements

Les comportements de paiement des entreprises d’Auvergne-Rhône-Alpes soufflent le chaud et le froid
En amélioration depuis la fin 2015 après plusieurs trimestres délicats, les comportements de paiement se sont de nouveau dégradés en fin d’année 2016. Le quart des factures a été réglé avec un retard de plus de 15 jours. Ce taux, légèrement supérieur à celui calculé trois mois plus tôt, illustre les tensions qui demeurent sur le front des trésoreries. Les paiements effectués dans les délais ont quant à eux été moins fréquents, tombant de 40,4 % à 39,5 %. Le BTP continue de montrer l’exemple. Les services ferment la marche, pénalisés par des délais clients généralement longs.