Trafics

Le trafic aérien régional a augmenté de 8,7 % en 2016, tiré notamment par l’aéroport de Lyon-Saint Exupéry qui a battu un record de fréquentation (plus de 9,5 millions de passagers). La progression a frôlé les 10 % en fin d’année. Le trafic TG V, à la peine lors des trimestres précédents, s’est redressé au quatrième trimestre. Le trafic fluvial et fluviomaritime traité par les ports publics s’est sensiblement replié l’année dernière (- 9,1 %), mais plus modérément en fin d’année malgré un recul encore très marqué du trafic conteneurs.

 

 

 

TRAFIC AÉRIEN

Forte croissance du trafic aérien. 
Après une année 2015 en légère hausse, le trafic aérien de l’ensemble des aéroports régionaux a augmenté de 8,7 % en 2016. L’aéroport de Lyon-Saint Exupéry a battu son record de fréquentation avec plus de 9,5 millions de passagers sur l’ensemble de l’année. Le trafic international a été particulièrement soutenu (+ 12,5 % contre + 5,2 % pour le trafic national), bénéficiant notamment de l’ouverture de nouvelles destinations. Au quatrième trimestre, le trafic aérien régional a progressé de 9,6 % sur un an. Le rythme de croissance s’est accentué au fil des mois à Lyon-Saint Exupéry, atteignant en décembre + 6,2 % pour le trafic national et + 22,2 % pour le trafic international.