Trafics

Le nombre de passagers des principaux aéroports régionaux s'est de nouveau inscrit en forte hausse au premier trimestre, avec + 7,0 % par rapport à l'année précédente. La progression s'est poursuivie en avril, selon un rythme toutefois un peu ralenti. Le trafic TGV est resté bien orienté lors des trois premiers mois de l'année (+ 4,1 % sur un an), avant une forte baisse en avril du fait du mouvement de grève. Le trafic fluvial et fluviomaritime du bassin Saône-Rhône est reparti à la baisse après un deuxième semestre 2017 favorable. 

 

TRAFIC AÉRIEN

L'essor du trafic aérien se poursuit.
Au premier trimestre, le nombre de passagers des principaux aéroports régionaux s'est inscrit en hausse de 7,0 % sur un an, soit une progression similaire à celle observée lors de l'année 2017. Si le trafic international s'est de nouveau montré le plus dynamique (+ 7,5 %), la croissance du trafic national s'est accentuée (+ 5,3 %). Le mois d'avril a confirmé la tendance haussière, bien que selon un rythme légèrement ralenti (+ 4,8 % par rapport à 2017). Lyon-Saint Exupéry tire toujours la croissance du trafic régional avec + 8,2 % au premier trimestre et + 7,2 % en avril. En mai, la croissance de la plateforme est de 3,3 %. 

 

ACTIVITÉ DES PORTS FLUVIAUX

Repli du trafic des ports fluviaux en début d'année.
Le trafic fluvial et fluviomaritime traité par les ports publics de la région a augmenté de 8,3 % en 2017, avec un quatrième trimestre particulièrement bien orienté (+ 17,2 % par rapport à la même période de 2016). Le trafic conteneurs a affiché un tassement de 3 % sur l'année. Il s'est inscrit en légère progression en fin 2017, avec + 3,0 % sur un an. Au premier trimestre 2018, le trafic fluvial et fluviomaritime total s'est inscrit en baisse de 7,8 % sur un an, avec les variations suivantes : - 15,9 % pour le port de Lyon, - 1,5 % pour celui de Villefranche-sur-Saône, + 14,6 % pour celui de Vienne et + 17,4 % pour celui de Valence.

N.B. : Toutes les données du premier trimestre n'étaient pas disponibles à la date de publication pour l'ensemble des ports.

 

TRAFIC FLUVIAL ET FLUVIOMARITIME

Premier trimestre défavorable pour le trafic fluvial et fluviomaritime.
Après un semestre de progression, le trafic total du bassin Saône-Rhône est reparti à la baisse en début d'année. Exprimé en tonnes*km, il s'est inscrit à - 13,7 % par rapport au premier trimestre 2017. Le mois de janvier a été particulièrement mal orienté. La plupart des catégories de marchandises ont reculé sur l'ensemble du trimestre. La baisse a atteint 30 % pour les conteneurs-colis exceptionnels, minéraux brutsmatériaux de construction-sel et produits métallurgiques, 18 % pour les engrais et produits chimiques-pneus-papiers et près de 10 % pour les produits pétroliers et combustibles-minéraux. Les produits agricoles et bois, les denrées alimentaires et fourrages sont en revanche en progression.

 

SNCF - TRAFIC TGV

Un premier trimestre encore propice.
Le trafic TGV (départs et arrivées de voyageurs) est resté bien orienté au premier trimestre, avec une progression de 4,1 % par rapport à la même période de l'année précédente. Il a été porté par le contexte macroéconomique favorable et soutenu par des animations commerciales. Les résultats ont en revanche fortement décliné en avril, du fait du mouvement de grève d'une partie du personnel qui a réduit l'offre TGV.